15/12/2021 Paul DARDEL

La championne du DéfibAction 2021

Une participante bat le record de recensement de DAE

Parmi tous les participants au DéfibAction, vous avez été nombreux à vous distinguer. Une participante sort nettement du lot, elle a épinglé pas moins de 60 défibrillateurs à son tableau de chasse. Ludivine, infirmière en Haute-Garonne, a sillonné plusieurs quartiers de sa ville, autour de chez elle et de son lieu de travail pour vérifier ou ajouter des défibrillateurs dans notre base. Un grand coup de chapeau et un grand merci à cette redoutable chasseuse de défibrillateurs !

Elle témoigne :  » Je m’appelle Ludivine, j’ai 30 ans et je suis infirmière depuis 6 ans, dont quasi 4 en service de réanimation / soins-continus.

Je suis donc habituée à prendre en charge des arrêts cardiaques au sein d’un hôpital, entourée de toute l’équipe paramédicale et du médecin-réanimateur, mais il ne m’est encore jamais arrivé de porter secours à une victime en dehors du travail.

J’ai effectué un recyclage de ma formation aux gestes et soins d’urgence l’année dernière et j’y ai appris qu’en France, le nombre de personnes qui survivent et retrouvent une vie normale après un arrêt cardiaque survenu dans un lieu public était de seulement 3% (contre 21% en Allemagne et dans les pays anglo-saxons !)

J’avais entendu parler de Staying Alive lors d’un reportage à la télé (l’application a également été mentionnée par mon formateur d’AFGSU) et je me suis dit qu’on pouvait contribuer à augmenter ce score des 3% grâce à ce genre d’application, en se portant volontaire en tant que « bon samaritain formé aux gestes de secours » et en recensant et fiabilisant les défibrillateurs proches de chez moi ou que je croise à l’occasion de mes déplacements. »